Claire Lextray

Attachée de Presse - 1624094470 Responsable de communication

Spécialisée en culture et bien-être
Gestion de Bureau de presse pour tous types d'événements :

Relations presse tous médias : presse écrite - radio - TV - web et tous domaines : Culture - Société - Bien-être - Santé - Sport
Travailler dans deux domaines, culture et bien-être permet une transversalité, une vision plus approfondie et globale des projets.
A votre service, un carnet d'adresse pointu et diversifié avec une même attention donnée à tous les médias, qu'ils soient grand public ou alternatifs. Recherche de partenariats médias
Communication
Définition et mise en place de stratégies - positionnement - développement - Construction de réseaux
Relations publiques
Organisation d'événements

ACTUALITÉS > Actualités - 4 ème PRIX DES MUSIQUES D'ICI Les 4 lauréats
Le mouvement d'une génération transculturelle
4 ème PRIX DES MUSIQUES D'ICI
Les 4 lauréats

 
http://prixdesmusiquesdici.com/site/

 

Le Prix des Musiques d'ici - Diaspora Music Awards,  est un dispositif novateur et indispensable qui donne la voix aux talents issus de cultures venues d'ailleurs et qui ont fait racine ici en France et montre la richesse des musiques jouées en France, dans la diversité de leurs origines.

Artistes issus des diasporas, de cultures diverses qu'ils revendiquent et réinventent, ils sont la France d'aujourd'hui: le mouvement d'une génération transculturelle.

 

Cette année, plus de 170 groupes ont déposé leur candidature. 6 finalistes ont été retenus par le jury de présélection.

 

Le jury final composé de professionnels de la musique et de la culture s'est réuni en visio conférence le 26 janvier 2021 et a retenu, de manière exceptionnelle 4 lauréats pour cette année : Sissy Zhou, Dafné Khritaras, Parranda la Cruz, Al Akhareen.

 

 + d'infos sur les finalistes:

 

DAFNE KRITHARAS - Le chant, expression de l'intime

Née d'un père Grec, Dafné Kritharas est très tôt bercée par les chants des îles et les Rebetika - ces chants grecs des fumeries et des prisons. Elle chante naturellement depuis toujours, à l’instinct et de toutes ses tripes. Adepte de la transmission des chants par tradition orale et du croisement des styles, elle parcourt les Balkans, la Grèce et l'Anatolie jusqu’aux frontières de la Syrie pour s'imprégner de chants en diverses langues, au fil de road-trips musicaux où elle rencontre, échange et apprend avec de nombreux musiciens croisés sur sa route.

https://www.youtube.com/watch?v=ZdvU3PPFrow
https://www.youtube.com/watch?v=VUTE2naecgo
https://www.youtube.com/watch?v=Em4YnD9w86o

 

SISSY ZHOU - Musique traditionnelle chinoise, une expérience sonore de la plénitude

Originaire du berceau de la musique traditionnelle Chinoise, à Wuhan, Jinglin ZHOU maitrise l’art du Gu Zheng, cette imposante cithare à corde pincées dont l’origine remonte à plus de 4000 ans. Elle a suivi dès l’âge de 6 ans l’enseignement du Guzheng auprès d’un professeur renommé du Conservatoire de Wuhan. Dans les années 80, les jeunes enfants étudiant ces instruments traditionnels étaient rares, et devenir un des élèves de ce grand professeur était extrêmement difficile.  Grâce à son courage, elle a obtenu, à 13 ans, la mention « Excellent » à l’examen du plus haut niveau de Guzheng de Wuhan. À l’âge de 17 ans, elle avait déjà remporté de nombreux premiers prix dans les grands concours nationaux organisés soit par les Académies de Musique ou la télévision chinoise. Elle se produit sur de nombreuses scènes et transmet l'enseignement qu'elle a reçu. Par sa sensibilité troublante et sa maîtrise approchant l’excellence, cette jeune chanteuse-instrumentiste offre une plongée unique dans le royaume de la grande Chine antique. Sissy Zhou dévoile des paysages sonores rayonnant de sérénité.
https://www.dailymotion.com/video/x1qs3wo

https://www.facebook.com/arts.musiques/videos/1064078590412842/

 

PARRANDA LA CRUZ - A la découverte des traditions de Barlovento 

Au rythme du culo e’ puya, du mina et des quitiplás, les quatres membres du groupe originaires des quatres coins du monde, nous emmènent dans les traditions de Barlovento,  un répertoire très peu abordé et interprété. Cette musique issue du métissage, de la colonisation et de l'esclavage est le berceau des traditions aborigènes, européennes et africaines. Les dieux, les rituels, les croyances et les langues fusionnent dans cette musique dévouée et guérisseuse. Sur cette route du cacao située au nord du Vénézuéla, les chants de fête, de transe et de louange s'unissent avec l’énergie frénétique des tambours et des voix.

https://www.youtube.com/watch?v=f4iABsBPFFw
https://www.youtube.com/watch?v=jENILZw5uCo

 

AL AKHAREEN - Entre hip-hop arabe et jazz oriental.
Fruit de la rencontre entre la talentueuse flûtiste franco-syrienne Naïssam Jalal et le rappeur et producteur palestinien Osloob, l'univers de la formation ("les autres" en arabe) est un trait d'union entre deux mondes qui font corps ici: instrumental et électronique créent un groove sans faille, revendicatif et puissant, avec l'envie de détruire les frontières entre les genres pour engendrer une musique émancipée. 

https://youtu.be/lbzIcRdSGh4

https://youtu.be/3TDsezwSnig
https://youtu.be/NwaWk_Ac8vY

 

Composition du jury final 2020 : Sylvie ARNAUD (Revue Mouvement), François BENSIGNOR (Collectif Musiques du Monde en Ile de France), Joël BROUCH (OARA/La Collaborative), Florence CABRET (Studio des Variété), Alban COGREL (FAMDT), Kamel DAFRI (Villes des Musiques du Monde), Habib DECHRAOUI (Arabesques), Françoise DEGEORGES (France Musique), Patrick DUVAL (Le Rocher de Palmer), Didier GRANET (3D Family), Elise GOUHOT (Délégation à la musique, Ministère de la Culture), Mehdi HADDJERI (Nomad Caf), Cécile HERAUDEAU (Convivencia), Maël HOUGRON (Le Nouveau Pavillon), Marie-José JUSTAMOND (Les Suds à Arles), Patrick LABESSE (Le Monde), Sylvain LAMOTTE (Mairie de Paris), Isabelle LAZZARINI (DRAC Ile de France), Philippe LE BRETON (MaMA), Catherine LEFAIX (le Pont Supérieur), Gaëlle MASSICOT BITTY (Institut français), Marc MONSALIER / Victor FAYE (Institut français de Saint-Louis), Olivier MOREAU (Région Ile-de-France), Jean-François PAUX (CNM), Annie ROSENBLATT (Là c’est de la musique), Amélie SALEMBIER (Molpe Music), Bintou SIMPORE (Radio Nova), Emmanuelle SINDRAYE (L’Atelier à spectacle), Soro SOLO (journaliste), François TIGER (Cité Internationale des Art), Alain WEBER, Philharmonie de Paris

 

 

+ d'infos

En soutenant l’émergence d’artistes, ce nouveau dispositif de repérage et d’accompagnement d’artistes propose une action concrète afin de lutter contre certaines formes d’exclusion. 

Parmi les critères de sélection: le processus de professionnalisation du groupe, l'orientation esthétique, le style musical, le récit qui entoure la formation, l'appartenance a une ou plusieurs diasporas représentées, la région dans laquelle le groupe musical évolue, la parité homme / femme.

Ce Prix s'appuie sur  le relais de plus d'une quarantaine de partenaires "capteurs" et "passeurs" en région pour la détection, l’accompagnement, la diffusion et la promotion, a donné une véritable légitimité au projet et un ancrage remarqué dans le paysage musical.

Le prix contribue aujourd’hui à la diffusion des lauréats et permet la mise en place des résidences de création et de répétition dans des lieux partenaires. 

 

A ce jour, 11 lauréats ont été soutenus : Serkan Uyar (Normandie), Magou Samb, (IDF), Paul Wamo (PACA), Nirmaan (Bretagne), Le Projet Schinéar (Auvergne-Rhône-Alpes) , Germaine Kobo & Bella Lawson (PACA), N3rdistan Duo (Occitanie) et Edgar Sekloka (IDF), Perrine Fifadji- Bordeaux, Nouvelle Aquitaine, M’Toro Chamou - St Pierre, La Réunion, Rusan Filiztek - Paris, Ile-de-France

 

Le Prix des Musiques d’ICI – Diaspora Music Awards est présenté par : Villes des Musiques du Monde, la FAMDT  et le Collectif Musiques du Monde en Ile-de-France et  soutenu par :  Le Ministère de la Culture et de la Communication,  la SACEM,  le Centre National de la Musique,  l’Institut Français  et le Pôle Régional des Musiques Actuelles de la Réunion.