Claire Lextray

Attachée de Presse - 1618236398 Responsable de communication

Spécialisée en culture et bien-être
Gestion de Bureau de presse pour tous types d'événements :

Relations presse tous médias : presse écrite - radio - TV - web et tous domaines : Culture - Société - Bien-être - Santé - Sport
Travailler dans deux domaines, culture et bien-être permet une transversalité, une vision plus approfondie et globale des projets.
A votre service, un carnet d'adresse pointu et diversifié avec une même attention donnée à tous les médias, qu'ils soient grand public ou alternatifs. Recherche de partenariats médias
Communication
Définition et mise en place de stratégies - positionnement - développement - Construction de réseaux
Relations publiques
Organisation d'événements

ACTUALITÉS > Actualités - Festival ARABOFOLIES - OBSTINE-E-S INSTITUT DU MONDE ARABE
OUM
5 au 30 juin 2021
Festival ARABOFOLIES - OBSTINE-E-S
INSTITUT DU MONDE ARABE

 

Après plus d’un an, ils-elles sont de retour sur la scène de l’Institut du monde arabe : créatif-ve-s, novateurs-trices, énergiques, persévérant-e-s et … obstin.é.e.s.

Obstinément présent-e-s, comme cette édition exceptionnelle et multidisciplinaire des Arabofolies qui s’étend sur tout le mois de juin autour de la Fête de la musique du 21 juin.

Célébrer la fin de l’éloignement, célébrer l’arrivée des beaux jours.

 

La musique d’abord avec plus de 16 rendez-vous !

 

Hommages aux divas arabes, aux plus connues comme Oum Kalthoum, Asmahan et Fairouz, par Dorsaf Hamdani, et aussi à celles moins connues de ce côté de la Méditerranée, qui inspirent Abir Nasraoui.

Hommage encore aux divas populaires du Maroc par les Kabareh Cheikhats. Un hommage plein d'aplomb, qui brise des tabous toujours vivaces.

 

Présences féminines affirmées, comme Lisa Bouteldja. Connue pour sa déconstruction des clichés de l’image de la femme, elle invitera ses paires lors de la festive nuit Arabic Sound System qui fait son grand retour à l’IMA.

Festive aussi, une soirée dédiée aux jeunes talents pour la première fois en France, avec un trio de jeunes égyptiens dont l’énergie débordante nous invite dans l’univers des mahraganat (festivals en arabe), un style de musique électro-chaâbi très prisé dans les quartiers populaires du Caire … suivis de la rappeuse marocaine Khtek (« ta sœur » en arabe), qui incarne le nouveau visage du rap marocain.

 

Un temps consacré aux révolutions proches et plus lointaines : celle d’Espagne avec Andando, Lorca 36, une performance théâtrale et musicale, chantée en français, arabe et espagnol sur des textes de Federico Garcia Lorca, servis entre autres par les voix de Camélia Jordana et d’Estelle Meyer.

Puis la révolution de Khartoum de juin 2019, commémorée en une soirée spécialement conçue au Trianon avec Mix ta race au Soudan, une création orchestrée par le groupe Arat Kilo, avec la participation des chanteuses Rasha Sheikh Al Deen, Alsarah, Awa Ly, T.I.E., Flavia Coelho et Mélissa Lavaux, et la complicité d’Arthur H, Gaël Faye, Raashan Ahmad, Saul Williams et Bachar Mar Khalife (distribution sous réserve)

 

Femmes, femmes, femmes… des musiciennes, compositrices, interprètes, avec la singularité de leurs identités multiples, nous invitent dans leurs univers. Kamilya Jubran, l’exigeante oudiste expérimentale et poétesse palestinienne dont le Terrae incognitae a été inspiré et créé pendant le premier confinement, tout comme Tunis Diaries l’opus d’Emel Mathlouthi. Femmes engagées avec grâce, comme Oum, qui chante en darija, l’arabe populaire marocain, ou en berbère, la condition des femmes, l’état de la planète, la douleur des migrants et Djazia Satour et Mériem Aboulouafa qui dévoilent leur propre univers plurilingue où l’anglais harmonisé rock, pop, soul, folk cohabite avec l’arabe de leurs traditions d’origines.

 

Plus classique et si réconfortant de beauté, de chaleur et de bienveillance, l’hommage à Dahmane El Harrachi, disparu il y a plus de 40 ans, par son fils Kamel. Avec son nouvel album Nouara (une fleur blanche odorante) le fils s’est fait un prénom. Autre créateur de ponts, Omar Harb conjugue le maqam oriental avec le jazz occidental.

 

2 Forums de l'IMA exceptionnels: programmations en cours. Voici les 1 ères infos

 

Exister ! Être LGBTQ+ dans le monde arabe :comment affirmer librement son identité de genre dans le monde arabe ?

 

14h30 - Table ronde #1 : Défendre ses droits : des activismes pluriels
Avec un-e membre de Mawjoudin We Exist (Tunisie) ; un-e membre de l’ONG alQaws (Palestine) et Shrouk El-Attar, danseuse orientale queer et activiste (Egypte).

 

16h30 - Table ronde #2 : Ecrire le queer : informer et partager

Avec Mohamed Abdouni, artiste et fondateur de Cold Cuts (Liban) ; Khalid Abdel-Hadi, fondateur et directeur artistique de My.Kali (Jordanie) et Maha, cofondatrice de Transat (Egypte)

 

Citoyennes ! #3 / les sociétés civiles à l’épreuve, nous interrogera sur comment porter haut le féminisme aujourd’hui

 

Avec notamment : Sonia Ben Miled, chargée de communication de Aswat Nissa (Tunisie) ; Nadeen Ashraf, fondatrice du compte instagram Assault Police (Égypte) ; Hayat Mirshad, cofondatrice de Fe-Male (Liban) ; Alaa Al-Eryani, fondatrice de Yemeni Feminist Movement et responsable contenu de Banat Alyoum (Yémen) …

 

2 débats Jeudi de l’IMA

L'un portera la parole des cheikhates; l'autre rendra un hommage à Gisèle Halimi

 

Cinéma

une riche programmation résonnera avec ces thématiques et avec l’exposition DIVAS.

 

Danse

Quatre soirées de danse proposent des rendez-vous à la croisée de gestes contemporains et hiphop avec Karim KH, autour de la norme de genre et du mensonge avec le huis clos intimiste de Mourad Bouayad et Paul Lamy, un questionnement sur l’exil par Mithkal Alzghair, et deux duos, l’un féminin et l’autre masculin, d’Héla Fatoumi & Éric Lamoureux. Une dernière soirée entre fragilité des émotions et puissance des corps avec un bboving délicat en pas de deux par Johanna Faye et Saïdo Lehlouh et un dialogue symphonique de Nacera Belaza.

 

Les Journées de l’Histoire de l’IMA en co-production avec France Culture offrent un temps de découverte unique pour saisir et appréhender le monde arabe et son histoire, et comprendre ses enjeux actuels en déclinant cette année la thématique Les Arabes et le monde sur deux dimanches exceptionnels.

 

Egalement  les Rendez-vous de l’actualité le dernier Jeudi de juin, et les samedis les rencontres littéraires avec notamment Dalie Farah….

 

30 événements en 27 jours dans des Arabofolies inédites !

 

4  - Nuit Arabic Sound System - Carte blanche à Lisa Bouteldja 100% féminine

5  - Rencontre littéraire

5  - Concert | Kamel El Harrachi |Nouara - Concert de sortie de disque

6  - Journées de l’Histoire de l’IMA - « Les Arabes et le monde – Le commerce »

7 -  Omar Harb - Concert HORS LES MURS Cité internationale des arts - sous réserve de confirmation

8 - Concert jeunes talents ! 1ers concerts en France !

Une soirée en prise directe avec les vibrations électrisantes des banlieues du Caire et de Casablanca, un portrait d’une génération qui exprime ses colères et ses espoirs et affirme une identité sans compromis.1 ère partie : Le mahraganat égyptien - 2ème partie : La rappeuse marocaine Khtek

9 - Concert | Emel Mathlouthi

11 - Kabareh Cheikhates Concert HORS LES MURS au Cabaret sauvage

12 - Rencontre littéraire

12 - Concert Kamylia Jubran | Terrae Incognitae

12 - Concert Dorsaf Hamdani| Princesses du chant arabe

13 - Forum | Exister ! Être LGBTQ+ dans le monde arabe

13 - Concert | création Abir Nasraoui | Habiba Msika, Oulayya, Saliha

14 - Mix ta Race au Soudan - Concert HORS LES MURS au Trianon

15 - THEATRE MUSICAL | ANDANDO LORCA

17  - Concert OUM - DABA

19  - Rencontre littéraire

21 juin: Fête de la Musique !

22, 24, 26  - Printemps de la danse arabe

25 - Concert Djazia Satour

26 - Concert Mériem Aboulouafa - sous réserve de confirmation

27 - Forum | Citoyennes ! #3 – Les sociétés civiles à l’épreuve

29 - Printemps de la danse arabe